L’église

L’Église « Saint MAURICE » de BELLECOMBE EN BAUGES

Eglise Bellecombe 002

Très différente du sanctuaire qui apparaît à notre connaissance en 1411, à travers une première visite pastorale, suivie par celle de Saint François de Sales en 1606, l’église actuelle, reconstruite en 1867, par l’architecte Fivel, est un des fleurons du patrimoine religieux du Cœur des Bauges, digne représentante du style néo-gothique très apprécié au XIXème siècle.

Restaurée dans son ensemble entre 1999 et 2008, elle réserve d’excellentes surprises par sa décoration intérieure.

Les peintures du Chœur, les médaillons intégrés dans une frise encerclant les murs de la nef, une statuaire plus classique, jusqu’à la finesse des sculptures de la Chaire et des Autels expriment un véritable catéchisme rappelant aux fidèles l’initiation religieuse de leur enfance. Dans le chœur, de part et d’autre des vitraux, ce sont quatre tableaux peints de grande dimension évoquant, de gauche à droite : « La Nativité », « La Présentation au Temple », « La fuite en Égypte » et « La Sainte Famille ».

Eglise Bellecombe 007

 Les sculptures de la chaire en noyer sont particulièrement remarquables, évoquant, avec leur symbolique, les quatre évangélistes et quatre « Docteurs de l’Église » : les saints Ambroise, Augustin, Jérôme et Grégoire le Grand. Mais celles des autels le sont non moins, qu’il s’agisse des personnages emblématiques de la Bible, -Aaron, Melchisédech, Abraham, saint Jean-Baptiste-, du rappel des instruments de la Passion et des litanies de la Vierge, déjà évoquées dans les médaillons de la frise.

Eglise Bellecombe 011

Dans les médaillons du pourtour ce sont les principales « Litanies de la Vierge », en peinture dorée, qui invoquent la Madone. Des fleurs de lys jaunes et de pervenches bleues, ainsi que des Croix de Saint Maurice roses parsèment de leur fraîcheur, l’ensemble de l’édifice. Enfin, les voûtes sont enrichies d’une décoration florale lumineuse. Toute cette décoration, crée en 1928 est rénovée avec beaucoup de soin par les descendants des concepteurs d’origine, la famille Mantillieri, de Bains de la Caille, en Haute-Savoie.

 Des statues traditionnelles, – le curé d’Ars, saintes Jeanne d’Arc et Thérèse, saints Michel et Antoine-, un chemin de croix en stuc peint, complètent harmonieusement l’équipement de l’église.

Eglise Bellecombe 021      Eglise Bellecombe 022     Eglise Bellecombe 020

  Les vitraux, aux coloris lumineux rappelant en particulier le « bleu de Chartres », évoquent Maurice, le saint Patron, ainsi que les saints Jean, Augustin, Pierre et François de Sales, Cœur de Marie et Sacré-Cœur, la Vierge et saint Joseph.  Ils donnent une grande clarté à l’ensemble, mettant en valeur un mobilier en marbre blanc finement ouvragé, qu’ils s’agissent des autels, de la table de communion ou des fonts baptismaux en marbre blanc.

  Il faut également entendre le son harmonieux de ses deux cloches, rythmant la vie quotidienne du village, notamment le bourdon qui porte cette inscription toute particulière :

 MARIE-JEANNE A St-MAURICE DE BELLECOMBE CHER A St-FRANÇOIS DE SALES

 JE CROIS – JE CHANTE – JE PLEURE – J’AIME – J’ESPERE

              En éperon, avec sur son parvis un grand Sacré-Cœur embrassant face à l’ouest une grande partie de la Vallée des Bauges, l’église Saint Maurice de Bellecombe en Bauges demeure la fierté du patrimoine religieux de notre village.

A lire, pour plus de détails : « Les Bauges Terre d’art sacré » de Françoise Dantzer et Pierre Salembier]

9782842062729FS